top of page

COMMUNIQUÉ 📣 N°3 : HĂ©, regarde un peu ces nanas lĂ , elles sont terribles !

DerniĂšre mise Ă  jour : 3 nov. 2022

Dimanche 2 octobre 2022

ES2 : Midelt / Merzouga. Étape : 320 kms



AprĂšs la mise en jambe d’hier, les concurrentes quittent Midelt pour se diriger dans le Sud Marocain et plus prĂ©cisĂ©ment vers les dunes mythiques de Merzouga.

Cette rĂ©gion ensablĂ©e est le terrain de jeu favori des passionnĂ©s du Tout Terrain, puisque les plus grandes Ă©preuves internationales posent leurs valises pour fouler le sable ocre et fin du Sahara Marocains. Merzouga est rĂ©putĂ© pour ses hautes dunes de l’Erg Chebbi Ă  quelques encablures de la frontiĂšre AlgĂ©rienne. Cet environnement attire tous les ans des milliers de visiteurs qui viennent passer la nuit du rĂ©veillon dans les dunes, sous la voĂ»te Ă©toilĂ©e. C’est aussi le royaume du sport mĂ©canique, en gĂ©nĂ©ral. En revanche, il est important que tout le monde trouve un bon Ă©quilibre entre le sport mĂ©canique et la fragilitĂ© d’un dĂ©sert respectable, que chacun doit respecter. Une fois sur place, dans les dunes et les dunettes de Merzouga, la ligne droite n’était pas toujours le moyen le plus rapide de lier un point Ă  un autre. Il fallait donc ĂȘtre conscient que les zones de sable plus sombres sont toujours plus porteuses, car, elles permettent de prendre plus d’élan jusqu’à la suivante.


HĂ©, regardez un peu ces nanas lĂ , elles sont terribles !

À huit heures ce matin, c’est encore sous un beau soleil d’automne que les Ă©quipages s’élançaient dans le dĂ©sert pour parcourir les 320 kms, dont 165,79 kms chronomĂ©trĂ©s.


La liaison roulante permettait d’arriver dans les temps pour donner le dĂ©part de la spĂ©ciale, Ă  10h30 prĂ©cise face Ă  une montagne. Le premier Ă©quipage Ă  se prĂ©senter est le #169 Martinez/Lebeau avec leur Mitsu Pajero. Sur la ligne de dĂ©part, Yves Tartarin rassure et rĂ©conforte tous les Ă©quipages en attendant le dĂ©compte de Jean-Michel Plessy. Tout le monde reçoit un petit mot doux « Roulez Ă  votre rythme et faites vous plaisir ».


5, 4, 3, 2, 1, 0. C’est parti sur les chapeaux de roue pour le premier Ă©quipage.

Les autres concurrents partent derriÚre toutes les deux minutes sur la PP au cap 90š.

Le road book du jour, prĂ©cise que les dangers dĂ©butent au km 5,35. Certes le terrain n’est pas glissant, mais il y a de nombreux devers et de nombreux freinages en courbe.

Sur ces premiĂšres traces, il y a d’innombrables piĂšges avec des dangers !! et !!! (bosses, oups, escaliers, crevasses, marches, ravins
). Ensuite au km 74, les vĂ©hicules traversent un oued ensablĂ© de sur 10 kms avec quelques escaliers profonds. La troisiĂšme partie Ă©tait plus roulante avec des enfilades, et pas mal de changement de cap, Jusqu’à l’arrivĂ©e, Les copilotes devaient donc rester vigilants aux nombreux Y qu’ils auront en face d’eux, Ă  l’approche de Merzouga.


Sur la ligne de dĂ©part un Ă©quipage nous confie « Pourquoi, se mettre la rate au court-bouillon ?, il reste encore plusieurs jours de course ». Contrairement aux premiers jours, le vent chaud du sud progresse au fur et Ă  mesure que la caravane s’approche de la mer de sable ! Un nouvel Ă©lĂ©ment qui pourrait bien chambouler le classement gĂ©nĂ©ral. Et puis, s’était sans compter sur l’herbe Ă  chameau, ces petits arbustes trĂšs courts et trĂšs durs, dont seuls les dromadaires peuvent les manger. En principe, les pilotes

n’aiment pas, au mĂȘme titre que la tĂŽle ondulĂ©e qu’ils devaient trouver sur le chemin pour rentrer Ă  l’hĂŽtel.


En attendant, sur les pistes, les Ă©quipages roulent et enroulent en Ă©vitant tous les obstacles, sans trĂ©pigner. Cependant, trois Ă©quipages font une erreur Ă  2,200 kms de l’arrivĂ©e. Explication : Au km 163,07, il fallait se diriger vers deux dunes Ă  gauche au Y (11h00), et passer entre deux arbres. Sur la case suivante, il fallait laisser deux autres dunes Ă  sa gauche et longer deux pneus Ă  sa droite, pour rejoindre l’arrivĂ©e sur T.D.S.P.P.P, Ă  2,220 kms. Encore ne fois, la mauvaise interprĂ©tation du road book des trois Ă©quipages, coĂ»te 30 minutes de jardinage. C’est dommage, car ils Ă©taient Ă  quelques encablures du CP finish.


La nuit tous les chats sont gris

La nuit est tombĂ©e sur l’hĂŽtel Nomade Palace qui, ce soir, prend des allures de camp retranchĂ©, ou chacun raconte ses joies ou ses petites misĂšres du jour. Les deux mĂ©canos lampes frontales sur la tĂȘte jettent un Ɠil sur chaque vĂ©hicule pour qu’ils soient sur leurs quatre pattes, pour la ES3, de demain. Pendant ce temps, les Ă©quipages se glissent dans les draps ou les duvets bien dodus pour une nuit douce, et chĂątaignante. Comme berceuse, Gilou et Francis enflamment la salle avec les annĂ©es 80 et tout particuliĂšrement, avec Beatles. Pour l’occasion, le groupe chantonne une nouvelle chanson de leur rĂ©pertoire. Un tub est nĂ© devant une foule en dĂ©lire ! 5, 4, 3, 2, 1, 0, partez au RAS
 Actuellement disponible dans les bacs Ă  partir d’aujourd’hui.


Ils et elles ont dit


Équipage #169 Martinez/Lebeau Mitsubishi Pajero

Lisa « Pour moi, c’est une premiĂšre, en revanche, pour Jean-Luc, il a Ă©tĂ© pilote sur plusieurs Ă©preuves d’endurances et sur le Challenge Lada. Nous sommes ici pour relever un dĂ©fi et aussi, pour aider la recherche mĂ©dicale. En principe, je sis du genre ‘’Couteau Suisse’’. Mais cette fois, je suis obligĂ© de me concentrer sur mon pilotage et sur ce que Jean-Luc, attend de moi. On en profite pour remercier le club de Rugby AC Ceynoise, qui d’ailleurs a organisĂ© une manifestation sportive pour que nous puissions boucler notre budget. Sur ces deux premiers jours, il rĂšgne une bonne ambiance et une solidaritĂ© sans faille, entre nos tous. Enfin, nous pensons que cette Ă©preuve est trĂšs accessible pour des dĂ©butant.e.s ».


Classement général provisoire :


1 #107 Bos/Correira Land Criser 90

2 # 138 Mellado/Bechet Jeep Wrangler

3 # 169 Lebeau/Martinez Mitsubishi Pajero

4 # 150 Guerin/Martineau HDJ 80

5 # 110 Tait Wright/Kirk Land Defunder

·

· T.D.S.P.P (Tout Droit Sur Piste Principale)



Les classements sont disponible sur le site



Article : Gilles David. S/Presse : 100% RAS





275 vues0 commentaire
bottom of page