top of page
  • Photo du rĂ©dacteur100%RAS

COMMUNIQUÉ 📣 N°1 : 1er Rallye des AventuriĂšres Solidaires. Une Ă©preuve dans la pure tradition.

DerniĂšre mise Ă  jour : 3 nov. 2022



Silence on tourne, une premiĂšre !

Ces derniers mois de cette saison 2022 sont Ă©videmment encore sous haute surveillance sanitaire. Par consĂ©quent, ce n’était pas facile de respecter un calendrier normalement Ă©talĂ© sur 12 mois. Mais la bonne intelligence de plusieurs organisateurs fait que pratiquement tout le monde a rĂ©ussi Ă  se glisser dans ce temps court et imparti, avant 2023, en grande partie grĂące Ă  la maĂźtrise des pouvoirs publics et Ă  l’autorisation de sa MajestĂ©, le Roi Mohammed VI. D’ailleurs, plusieurs organisateurs ont prĂ©fĂ©rĂ©s tirer un trait sur 2022.


Fùs, ville d’accueil

FĂšs, est une ville mythique qui est la deuxiĂšme plus grande commune emblĂ©matique Arabo-Andalouse, connue pour sa culture, sa musique et sa cuisine. Jadis FĂšs Ă©tait la capitale du Maroc avant le transfert pour Rabat en 1912. FĂšs abrite le plus important patrimoine culturel et spirituel du pays, dont son horloge et de sa MĂ©dina, qui date du 13e et 15e siĂšcle. Sans doute la pĂ©riode de sa plus grande splendeur, qui a Ă©tĂ© classĂ©e au patrimoine mondial de l’UNESCO, en 1981. MĂȘme s’il existe beaucoup de mystĂšres sur les origines de l’appellation de la ville, une version de l’étymologie berbĂšre lui donne le nom de FĂšs ou Fas. La lĂ©gende proviendrait du prophĂšte Idris Ben Abdellah. C’est lui qui fit construire cette ville fortifiĂ©e par les berbĂšres en 788 Ă  l’aide d’une pioche d’or et d’argent. D’oĂč le nom de FĂšs qui signifie ‘’pioche’’, en Arabe.


Un parcours qui est resté secret dans les cartons, pendant 1 an

Le Maroc offre des pistes multiples pour la pratique du Terrain, c’est la raison pour laquelle, Yves Tartarin a posĂ© ses valises Ă  FĂšs pour sa premiĂšre Ă©dition, qui a lieu du 1er au 8 octobre 2022, avec un final sur la plage blanche de Guelmim, Ă  quelques encablures d’Agadir. Mais qui dit plage, ne dit pas forcĂ©ment ‘’coquillages et crustacĂ©s ! ‘’. La piste de la plage blanche a souvent Ă©tĂ© le thĂ©Ăątre de plusieurs bouleversements, au classement gĂ©nĂ©ral final.


Beaucoup de familiers du dĂ©sert attendent Yves Tartarin au tournant, cet ancien pilote international, transformĂ© pour l’occasion organisateur, pour relever son premier dĂ©fi. Pour lui, les ingrĂ©dients sont simples : Sport, ConvivialitĂ© et SolidaritĂ©. Le boss va appliquer une recette simple, Ă©tapes pas trop longues, liaisons relativement courtes et ambiance chaleureuse au bivouac. Ce n’est pas plus compliquĂ© que ça.


Généreux

En dehors de l’aspect sportif, lors des premiers Paris-Alger-Dakar, Thierry Sabine tenait beaucoup Ă  ce que cet Ă©lan de gĂ©nĂ©rositĂ© fonctionne aussi en direction des Ɠuvres caritatives (puits, barrages, irrigations des cultures
) Pour lui, les actes et les comportements n’avaient d’intĂ©rĂȘts que s’ils ont un sens. VoilĂ  pourquoi, Yves Tartarin se mobilise sans compter pour aider la recherche mĂ©dicale, et tout particuliĂšrement, pour lutter contre le cancer du sein, au CHU de Poitiers.


Toute premiùre fois, toute, toute, premiùre fois


Si pour certaines, se sera l’épreuve du feu, au mĂȘme titre qu’un baigneur qui hĂ©site Ă  rentrer dans l’eau froide ! Pour d’autres, la routine. Ceci Ă©tant, force est de constater que toutes les concurrentes sont des boulimiques du bac Ă  sable, impatientes de trouver un parcours spĂ©cialement concoctĂ© pour l’occasion par Yves Tartarin, dit le boss. Cet ancien pilote est bien connu dans le monde des Rallyes-Raids. Ses victoires accrochĂ©es au tableau de chasse dĂ©montrent qu’il Ă  une main de fer dans un gant de velours. Autrement dit, une autoritĂ© ferme et intraitable, mais qui revĂȘt une apparence chaleureuse et plaisante vis Ă  vis de ses collaborateurs.


Son sourire rĂ©vĂ©lateur Ă  quelques heures du dĂ©part contraste avec la tension de ces derniers mois. En effet, en quelques semaines, il a eu la sensation d’avoir rĂ©glĂ© la plupart des problĂšmes liĂ©s aux contraintes d’une telle organisation. Depuis des mois, c’était une course contre la montre ou rien n’a Ă©tĂ© laissĂ© au hasard. À tel point, que parfois, les nuits du boss ressemblaient Ă  des jours ! tellement l’angoisse d’avoir oubliĂ© quelques chose, le hantait. Aujourd’hui, tout ceci n’est qu’un mauvais souvenir, puisque le top dĂ©part sera donnĂ© demain matin. Alors, loin des contraintes matĂ©rielles que nous vivons actuellement, le 100% RAS 2022 respire Ă  plein poumon cette libertĂ© bien mĂ©ritĂ©e, aprĂšs des mois de restriction. AprĂšs un Ă©tĂ© caniculaire au Maroc, l’automne s’installe avec des tempĂ©ratures beaucoup plus clĂ©mentes dans le Sahara.


Les vérifications administratives et techniques

AprĂšs la traversĂ©e de la mĂ©diterranĂ©e, la caravane s’est rapidement rendue Ă  FĂšs pour retrouver les autres membres de l’organisation, Ă  l’hĂŽtel Royal Mirage.

Mais, en attendant de retrouver les pistes et le sable, ce vendredi 30 septembre aprĂšs midi Ă©tait consacrĂ© aux derniĂšres vĂ©rifications. Un passage obligĂ© sous le soleil du parking de l’hĂŽtel, afin de vĂ©rifier tous les documents liĂ©s Ă  une compĂ©tition. Chaque Ă©quipage reçoit son numĂ©ro de course, son paquetage pour la semaine (polo et autocollants aux couleurs des partenaires ( Ironman, Euro4x4parts, Toyo Tires, DD du Pwatoo, FF 4X4, Le Laidys ), et le fameux pass qui permet de circuler librement, tout au long de l’épreuve.i


Les visages fatiguĂ©s et les traits tirĂ©s par le long trajet de la route et du bateau, l’ambiance Ă  l’hĂŽtel au beau fixe, malgrĂ© tout. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder le sourire des membres de l’organisation et des Ă©quipages pour comprendre l’engouement et la joie d’ĂȘtre ici. Notons la prĂ©sence d’un Ă©quipage 100% Canadien, un Ă©quipage 100% Britannique, un Ă©quipage Franco-Britannique et un Ă©quipage Franco-Portugais.


Cette posture chaleureuse des premiĂšres rencontres ne va certainement pas durer longtemps, car dĂšs demain, les courtoisies seront rapidement abandonnĂ©es au profit de la compĂ©tition. C’est donc une Ă©tape de 218 kms, dont 158 de spĂ©ciale qui attend les concurrentes et les Raiders, mixtes. En France, ont dit : « Qu’à cela ne tienne ». Au

Maroc, ont dit « Inchallah ». Advienne qui pourra. Le dĂ©cor est plantĂ© ! En attendant, C’est un accueil chaleureux des Marocains et du Maroc oĂč tout le monde va avoir le bonheur d’évoluer durant toute la semaine. Au programme de ces prochains jours, les Ă©quipages devront affronter des traces ensablĂ©es, rocailleuses et glissantes, en passant par des traversĂ©es d’oueds, de palmeraies, d’oasis et des passages de dunettes Ă  l’aide d’un road book traditionnel. ‘’Endurance, stratĂ©gie et rĂ©gularitĂ© sont les maĂźtres mots du 100% RAS’’. Un excellent condensĂ© de ce qui attend les inscrits de cette premiĂšre Ă©dition.


Briefing

C’est l’heure du premier briefing. Yves Tartarin a rĂ©uni tous les Ă©quipages et tous les membres de l’organisation. Moment important et studieux qui a pour but de faire les prĂ©sentations, mais aussi de donner les premiĂšres consignes sur le dĂ©roulement de l’épreuve. En attendant le top dĂ©part du briefing, les deux musiciens du Rallye, Francis et Gillou animent le dĂ©but de la soirĂ©e avec des belles chansons, venues du monde. AprĂšs cet entracte, Yves Tartarin prĂ©sente un par un tous les Ă©quipages du 100% Rallye des AventuriĂšres et des aventuriers. Ensuite, il prĂ©sente il remercie l’ensemble des membres de l’organisation, ainsi que les mĂ©decins prĂ©sents sur l’épreuve. Puis, il donne la parole Ă  GĂ©rard et Ă  Marie pour les remercier d’avoir fait un tracĂ© remarquable dans les endroits les plus magnifiques du pays. Le premier dĂ©part sera donnĂ© demain matin Ă  8h00 de l’hĂŽtel pour les Raiders et les concurrents pour rejoindre la ligne de dĂ©part de la premiĂšre spĂ©ciale, qui elle sera donnĂ©e Ă  9h30. GĂ©rard Piicot prĂ©cise que cette premiĂšre n’a pas de difficultĂ©s particuliĂšres, sauf, que les pistes seront glissantes surtout en descentes, compte tenu des pluies importantes de ces derniers jours.


Elles ont dit


Équipage #120 Sandrine Dautigny et Marie Durand Gasselin. SSV Polaris

Sandrine a participĂ©e au dernier Roses des Sables et pour Marie, c’est une dĂ©couverte.

« Ce n’est que du bonheur de se retrouver pour une nouvelle aventure et tout particuliĂšrement pour la cause humanitaire, qui est en jeu. Ce nouveau dĂ©fi ne nous fait pas peur, de toute façon, nous sommes joueuses toutes les deux ».



Article : Gilles David. S/Presse : 100% RAS





Mots-clés :

175 vues0 commentaire
bottom of page